Google Maps permet de signaler des radars et des ralentissements

Longtemps limité à la conduite d’un itinéraire basique, Google Maps s’est vu dans l’obligation d’améliorer ses fonctionnalités afin de rester compétitif face à ses concurrents, et pas des moindres, on pense notamment à l’application Waze ou encore à Coyote. Même si le géant de l’Internet a racheté Waze en 2013 pour la modique somme de 966 millions de dollars, il avait un intérêt non-négligeable à améliorer GoogleMaps.

Aujourd’hui, cette application, très souvent installée par défaut sur les smartphones, permet de signaler les radars ainsi que les ralentissements. Vous pouvez retrouver d’autres trucs et astuces Google Maps sur www.blog-united.com.

De nouvelles fonctionnalités dans l’air du temps

Avec ces nouvelles fonctionnalités, Google Maps offre, entre autres, la possibilité à ses utilisateurs de signaler les radars et les ralentissements. Même si ces derniers étaient automatiquement calculés à partir des prévisions faites par les algorithmes Google concernant la fréquentation de certains axes à différentes heures de la journée, il était jusque-là impossible aux utilisateurs de signaler un ralentissement ponctuel par exemple.

Grâce à cette amélioration, le trafic pourra être mis à jour en temps réel et alimenté par les utilisateurs eux-mêmes garantissant une information en direct des conditions de circulation.

Et le géant Google ne s’arrête pas là. Afin de répondre à la demande grandissante des utilisateurs, il a ajouté la fonctionnalité « Radars et signalement ». Ainsi, en plus d’être informé de la présence de radars tout au long de votre itinéraire, vous pourrez en ajouter dans le système en temps réel si de nouveaux viennent à être installés etn’ont pas encore été signalés par les autres utilisateurs. L’objectif est de développer la communauté Google Maps.

À l’instar de Waze, les utilisateurs devront jouer le jeu et ne pas hésiter à enrichir le système pour optimiser les trajets réalisés.

Comment signaler les ralentissements ou les radars ?

Maintenant que vous savez que cela est rendu possible, il faut pouvoir le réaliser. Très intuitive, comme toujours, l’application Google Maps et ses concepteurs ont fait leur possible pour vous permettre de signaler les ralentissements et les radars facilement.

Lorsque votre application est ouverte, vous n’aurez qu’à dérouler le menu situé en bas de l’écran pour voir une série d’icônes s’afficher.

  • L’icône rouge symbolisant une voiture endommagée permet, sans surprise, de signaler un accident sur votre itinéraire et donc un possible ralentissement.
  • L’icône bleue, quant à elle, illustre un radar que vous pourrez ajouter sur votre trajet pour en alerter les autres utilisateurs.

Lorsque vous passez devant la situation en question, vous cliquez sur l’icône correspond et ajoutez l’information que vous souhaitez. En quelques secondes, le radar ou l’accident que vous aurez signalé sera ajouté et accessible par tous les utilisateurs.

Déployées partiellement, les nouvelles fonctionnalités de Google Maps ne sont pas encore disponibles pour l’ensemble des utilisateurs. En effet, même en ayant la dernière version de l’application, vous n’aurez pas la certitude d’y avoir accès. Cependant, au vu des résultats concluants de la phase de test, il reste fort à parier que très rapidement, le signalement de ralentissement et de radars soit étendu à l’ensemble du réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>